Logo de l'agence immobilière Cot'ouest Immobilier

Actualités immobilières

5 conseils pour calculer sa mensualité de prêt immobilier

La mensualité d’un crédit immobilier représente le montant à rembourser chaque mois à la banque par un emprunteur. En contrepartie, vous touchez le financement accordé par un organisme bancaire pour l’achat de votre appartement ou de votre maison.
Mais comment savoir si ce bien dont vous rêvez tant est à votre portée ? Comment définir le montant de la mensualité ? Comment cela va peser sur votre budget ? Comment est-elle calculée ?
Avant de vous donner nos 5 conseils pour calculer votre future mensualité, nous tenions à vous expliquer l’importance de celle-ci. En effet, la mensualité de prêt immobilier est l’élément central de votre crédit. En déterminant une mensualité trop basse, vous allez effectivement être plus libre au quotidien, mais votre emprunt vous reviendra excessivement cher. Face à cela, si vous optez pour une mensualité trop élevée, vous ne pourrez subvenir à vos besoins et dépenses quotidiennes. Cela vous mettra en danger et vous n’arriverez certainement pas à joindre les deux bouts.
Ce sont les raisons pour lesquelles il est très important de consacrer quelques minutes pour faire le point sur votre situation financière afin de trouver le montant idéal et adapté à votre budget !
Zoom sur 5 conseils pour bien calculer sa mensualité de prêt immobilier
Sachez que ces conseils sont bien entendu une petite partie de tous les conseils que notre équipe d’expert pourrait vous fournir tout au long du processus de vente si vous le souhaitez.
Conseil  #1 Faites le point sur vos charges et dépenses fixes
Payer le loyer du logement dans lequel vous vivez actuellement n’est pas votre seule dépense. Courses alimentaires, assurance voiture, abonnement téléphonique, impôts… Les dépenses sont nombreuses. Faire le point sur celles-ci vous permettra non seulement de connaître le budget qu’il vous reste à consacrer à vos autres dépenses que vous avez l’habitude de faire, mais aussi de savoir quel montant vous pouvez consacrer au crédit. Tentez de faire une estimation la plus précise possible en listant tout point par point.
Conseil #2 Veillez à anticiper vos futures grosses dépenses d’argent
Vous avez certainement des projets en tête. Fixés ou non, ils demanderont certainement des dépenses qui pèseront sur votre budget. Mariage, grossesse, tour du monde, création d’entreprise ou encore grandes écoles de commerce à payer pour vos enfants… Tout ces projets demandent du temps, mais aussi de l’argent !
Tout professionnel vous le dira sûrement, aucun projet aussi important ne devrait être contrecarré par le remboursement de votre crédit d’un montant surévalué. Alors autant les prendre en considération et les ajouter aux futures dépenses listées préalablement.
Conseil #3 Choisissez une durée d’emprunt personnalisée
En général, les organismes bancaires proposent à leur client de prendre des crédits sur des durées standards : 15,20,25 ou 30 ans.
Agence expérimentée dans le domaine depuis de nombreuses années, nous vous recommanderont d’augmenter légèrement vos mensualités en optant pour 23 ans au lieu de 25 ans par exemple. Cela vous permettra de gagner de l’argent sans pour autant accroître de beaucoup le montant de vos mensualités.

Conseil #4 Déterminer le montant des entrées d’argent que vous percevez
Un des conseils les plus précieux que nous pourrions vous donner serait de calculer le montant des entrées régulières sur votre compte bancaire. Vous prendrez en compte votre salaire net mais aussi les éventuels revenus locatifs, vos placements ou encore vos aides sociales. Cependant, sachez que nous ne vous recommandons pas de comptabiliser une entrée d’argent variable, incertaine.
Conseil #5 Pensez à vous faire plaisir
Outre les dépenses fixes et charges que vous avez à payer tous les mois, il est très important de garder une partie de son budget dédiée au plaisir de la vie ! Et oui, investir dans une maison ou un appartement c’est bien, mais il faut savoir aussi profiter et se faire plaisir. Fixez-vous une partie de vos revenus pour vos vacances, un petit restaurant entre amis ou un weekend en famille à Nice par exemple.